Femmes en Affaires Nouveau-Brunswick English
La nouvelle image de l'entrepreneuriat.

Histoires de succès | Miramichi Hearing & Audiology Inc.


Accueil | Histoires de succès | Miramichi Hearing & Audiology Inc.

Cliquez sur les flèches pour voir le prochaine histoire de succès
Miramichi Hearing & Audiology Inc.

La déficience auditive est un phénomène qui, pensent la plupart des gens, n’arrive qu’aux personnes du troisième âge, mais si vous interrogez les personnes qui ont soufferts d’un important rhume du cerveau, elles vous expliqueront comment elles étaient incommodées par une déficience auditive remarquée. Lorsque nous considérons les progrès technologiques que l’on retrouve dans le marché d’aujourd’hui au niveau des appareils auditifs tels que les iPods, les haut-parleurs pour ordinateurs et les chaînes stéréo enveloppantes; les chances augmentent de façon significative que la plupart d’entre nous allons souffrir d’une déficience auditive attribuée au bruit vers l’âge de 45 ans ou même avant. 
 
Dr Tina Saulnier, une audiologiste certifiée qui a reçu sa maîtrise en audiologie de l’Université d’Ottawa en 2001 ainsi qu’un doctorat en audiologie de la University of Central Michigan en mai 2009, est la présidente de Miramichi Hearing & Audiology Inc. qui est situé au 130 rue Duke à Miramichi, N.-B. Elle voit des gens, sur une base régulière à son entreprise, qui sont à différents stades d’une déficience auditive. « Enfant, je remarquais que certaines personnes âgées dans la communauté portaient des appareils auditifs encombrants, cependant je ne me souviens pas d’avoir vu beaucoup de jeunes personnes qui les utilisaient » nous dit Dr Saulnier. « En plus d’effectuer des évaluations de l’ouïe et de poser des appareils auditifs numériques dernier cri, je vois aussi des gens qui prennent des mesures de précaution afin de s’assurer que leur ouïe soit protégée avant que des pertes majeures se produisent.
Les gens qui travaillent dans des environnements extrêmement bruyants sont des candidats à risque pour une déficience auditive» constate Dr Saulnier. « Être proactifs et porter de l’équipement de protection adéquat pour la tête au travail ou lors de passe-temps afin de minimiser le dommage produit par les grands bruits peut réduire le potentiel que la déficience auditive soit prévenue. C’est comme le vieil adage nous dit « une once de prévention vaut son pesant d’or et suivre des méthodes préventives  avant qu’il y ait du mal sérieux de causé est toujours prudent » nous dit Dr Saulnier.

Enfant, Dr Saulnier elle-même souffrait d’otites qui ont requis qu’elle ait des tubes insérés dans ses tympans afin de vider l’accumulation de fluide dans l’oreille interne…et prévenir qu’il y ait des dommages causés à son ouïe. Encore aujourd’hui, elle se rappelle les visites chez l’audiologiste et maintenant, elle aide des parents qui amènent leurs enfants la visiter afin que leur ouïe soit testée chez Miramichi Hearing & Audiology Inc. « Je vois beaucoup de parents concernés ces jours-ci » remarque Dr Saulnier. « Certains d’entre eux amènent leurs enfants tout simplement afin que je teste leur ouïe, soit parce qu’ils sont proactifs au niveau de la santé de l’ouïe de leurs enfants ou soit parce que des enseignants ont manifesté des préoccupations au niveau de la capacité d’écoute de l’enfant en classe. Souvent, l’enfant a souffert d’avoir eu plusieurs otites et les parents veulent tout simplement être rassurés que tout va bien et qu’il n’y a pas de déficience auditive permanente qui s’est produite. »

En 2004, Dr Saulnier a reçu un appel téléphonique fortuné de la part de l’ancien propriétaire de Miramichi Hearing Services, lui demandant si elle était intéressée à acheter son entreprise. Il était prêt à prendre sa retraite et était au courant du cheminement et des études qu’avaient entreprises Dr Saulnier dans le domaine de l’audiologie et donc pensait qu’elle était la meilleure candidate pour prendre les rennes de son entreprise. C’est ainsi qu’en décembre 2004, Dr Saulnier quitta Sherbrooke au Québec, où elle y avait travaillé pour un  fabricant d’appareils auditifs, et décida de se lancer en affaires en devenant propriétaire et en gérant sa propre entreprise.

  « Ouf! que ça été tout un choc! » répond Dr Saulnier en riant lorsque la question lui est posée, à savoir si cela avait été difficile de devenir entrepreneure. « Je suis allée voir une banque traditionnelle dans la région de la Miramichi afin d’obtenir un prêt commercial pour acheter l’entreprise. On m’a dit que j’étais « trop jeune » et que la plupart des entreprises dites non-traditionnelles échouent dans leurs 2 premières années et on a ainsi refusé catégoriquement de me financer. J’étais sur le point d’abandonner complètement l’idée quand quelqu’un m’a référée aux bureaux de la CBDC Northumberland en tant que source possible de financement. Non seulement m’ont-ils financée avec un prêt SEED, mais ils m’ont aussi aidée à suivre de la formation en administration avec des cours en comptabilité et en gestion. Le prêt SEED m’a permis d’obtenir Miramichi Hearing & Audiology et de l’opérer, en plus de me permettre d’acheter la haute technologie et l’équipement nécessaire afin d’amener l’entreprise aux standards élevés que je voulais donner à mes clients en allant de l’avant. Ainsi, lorsque j’ai décidé en juin 2005 d’ouvrir une autre clinique à Shédiac, N.-B,  j’ai approché à nouveau la CBDC pour obtenir de l’appui puisqu’elle a été en mesure de rendre la première transaction sans problèmes et ce au-delà de mes attentes. »

De nouveaux développements technologiques ont amélioré de façon significative la conception en général des appareils auditifs et l’appareil encombrant et affreux de jadis a complètement disparu. Les unités d’aujourd’hui peuvent être fabriqués afin de correspondre à la couleur des cheveux d’une personne et sont minuscules et compacts de façon à ce qu’ils se marient bien avec l’oreille, ce qui rend le porteur plus à l’aise avec tout l’aspect esthétique et ainsi enraie un peu de la honte rattachée avec le port d’un appareil auditif.

Lorsqu’on lui demande pourquoi elle aime être une entrepreneure, elle répond :  J’ouvre à 10 heures et je ferme à 16 h 30. J’en apprends continuellement et je poursuis mes études. »  Dr Saulnier apprécie aussi la valeur des vacances. Ayant tendance à être toujours bien occupée, le meilleur conseil qu’elle dit avoir eu est celui-ci : les femmes d’affaires ne pleurent pas (selon Martha Stewart). Pour Tina, cela signifie qu’elle n’accepte jamais non comme réponse, qu’elle garde les choses en perspectives et qu’elle n’apporte pas son travail à la maison.

« Je suis si reconnaissante d’avoir été dirigée à la CBDC Northumberland » nous dit Dr Saulnier. « Leur appui a rendu possible d’aider tant de gens à améliorer leurs capacités d’écoute et de mener des vies productives et engagées. La perte de l’ouïe n’est plus une chose qui est seulement affectée par l’âge et j’encourage tout le monde à passer des tests afin de corriger leur ouïe ou de prévenir de plus amples dommages. Les gens devraient considérer une approche préventive lorsqu’il est question de leur ouïe, au même titre que de passer un examen de la vue à tous les deux ans pour s’assurer que celle-ci ne se détériore pas. » 

L’une des pratiques optimales sur lesquelles elle règle sa vie est de ne jamais regarder son agenda. Ceci lui permet de s’assurer que chaque journée sera une surprise et de mieux dormir la nuit.

Consultez une audiologiste éminente avant que la perte de l’ouïe vous frappe; elle pourra vous fournir les conseils et l’aide nécessaires pour assurer que votre ouïe vous apporte de la musique à vos oreilles pour des années à venir. Et cela est l’une des raisons pour laquelle Dr Saulnier se réveille chaque matin et se rend tout heureuse au travail chez Miramichi Hearing & Audiology Inc.

Cliquez sur les flèches pour voir le prochaine histoire de succès
Évènements Tous les événements
Date Événement Région

2017/11/23 Gala de reconnaissance de la Chambre de commerce de Cap Pelé/Beaubassin-est Sud-est

2017/11/29 Efficacité des femmes au sein d'un conseil d'administration Partie 1 Bathurst Nord-est

2017/11/30 Efficacité des femmes au sein d'un conseil d'administration Partie 1 Campbellton Nord-ouest

2017/12/01 Efficacité des femmes au sein d'un conseil d'administration Partie 2 Campbellton Nord-ouest

"Nous, les femmes en affaires, on est
aussi une maman, une épouse, et même une grand-maman, on s'occupe non
seulement de la compagnie mais aussi de la maison et famille.  C'est pour ca
que c'est très important de reconnaitre les femmes en affaires, et c'est très
plaisant avoir une belle soirée pour eux.  Car les femmes parfois ne prennent
pas le temps de relaxer et se gâter."
- Nadine Levesque
À propos | Réseaux | Formation et activités | Histoires à succès | Contactez-nous | Politique sur la protection de la vie privée | English
Le site Web Femmes en affaires du Nouveau-Bruwnswick est offert grâce au soutien financier de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique.