Femmes en Affaires Nouveau-Brunswick English
La nouvelle image de l'entrepreneuriat.

Histoires de succès | The Homestead Inn & The Jam Shack


Accueil | Histoires de succès | The Homestead Inn & The Jam Shack

Cliquez sur les flèches pour voir le prochaine histoire de succès
The Homestead Inn & The Jam Shack

En voyageant d’un bout à l’autre du pays avec son mari, policier membre de la GRC, Darlene avait accumulé plus de 30 ans d’expérience dans le service à la clientèle dans le domaine de la vente au détail quand elle a décidé de transformer sa maison ancestrale en gîte touristique en 1987, après être revenue à Doaktown, sa ville natale, pour de bon.

En tant que personne qui aime vraiment les gens et qui croit beaucoup dans la collectivité, Darlene a constaté qu’il existait un besoin qui lui fournissait l’occasion de réaliser l’un de ses rêves.

En 1988, les gîtes touristiques étaient une nouvelle option dans l’industrie hôtelière et The Homestead Inn a été en mesure de se constituer une clientèle internationale grâce aux talents de son hôtesse à la fois dans la cuisine et dans son dévouement en matière de service personnalisé.

Aujourd’hui, The Homestead Inn est considéré comme un havre pour les artistes, les écrivains, les photographes et toute personne qui cherche un endroit tranquille. L’endroit est aussi reconnu pour ses possibilités extraordinaires de faire la pêche et de pratiquer des loisirs en plein air. « Je n’avais jamais pensé que ce projet ne serait pas un succès. Je pensais toujours au prochain niveau », dit Darlene « Quand j’étais petite fille, je savais toujours ce que je voulais et je me débrouillais pour l’avoir. »

Darlene vibre d’énergie positive et d’enthousiasme quand elle parle de ses entreprises et des rêves qu’elle caresse pour l’avenir. Sa passion est une chose tangible, et vous pouvez goûter son engagement envers la qualité et l’excellence en dégustant l’une des douceurs qu’elle cuisine pour sa seconde entreprise, The Jam Shack. Pains, tartes, gâteaux, biscuits, marinades, gelées et confitures se trouvent au marché local les vendredis, où Darlene présente fièrement ses produits haut de gamme frais, uniques et faits maison. « Je ne peux l’exprimer avec des mots, mais c’est le sentiment que j’ai quand je fais quelque chose avec mes mains et que les gens y goûtent et me disent que si j’habitais à New York, je serais millionnaire! – ce n’est pas l’argent, c’est le sentiment qui me pousse à cuisiner ».

Son cœur et son âme passionnés font partie des ingrédients de ses confections maison, et tout ce qui n’est pas vendu à la fin de la journée au marché est destiné aux personnes âgées de la collectivité qui sont confinées à la maison.

Quand on parle à Darlene, on peut voir la force, la détermination et la persévérance qui nourrissent ses entreprises. Être entrepreneure, c’est pour elle une question du pouvoir de l’esprit sur la matière, une attitude qui fait que rien n’est impossible. L’aspect le plus gratifiant, dit-elle, c’est de voir la satisfaction des clients qui lui sont si chers. « Je crois que ce qui distingue mon entreprise des autres, c’est que je prends le temps, avec chacun de mes invités, de leur donner un service personnalisé, propre à chacun. C’est vraiment de leur offrir un service authentique et plein d’amour, et j’aime sincèrement tous mes invités. Je crois aussi que mes produits (les confections de Jam Shack) sont superbes. Ils sont haut de gamme, mais abordables et très bien présentés, et surtout, leur goût est supérieur, ce pour quoi l’entreprise continue de croître.

Et justement, c’est le temps de prendre de l’expansion! Même avec des modèles comme Oprah, Shuler et Mozart, c’est le père de Darlene qui est le chef d’entreprise qu’elle admire le plus. « Mon père était le parfait exemple de l’être humain masculin : équilibré en toute chose. Je pouvais lui demander n’importe quoi. Il ne répondait peut-être pas toujours immédiatement, mais sa réponse était la meilleure et la plus claire qu’un être humain puisse donner. »

Darlene est d’avis que « dans la vie, si vous oubliez qui vous êtes et d’où vous venez… c’est que vous avez perdu votre chemin ». Quand elle donne des conseils aux nouveaux entrepreneurs, elle insiste sur le fait qu’il faut « trouver votre raison d'être, votre niche, pour que ce soit vraiment pour vous que vous créez tout ça – et si ce n’est pas le cas, oubliez tout ça. Mais si ça marche, ne regardez jamais derrière vous! »
Darlene a hâte de travailler avec l’Association des CBDC du Nouveau-Brunswick de la région de Miramichi depuis qu’elle a pris le temps d’assister à la séance de réseautage offerte par le réseau des Femmes en affaires et l’Association. « Les activités de réseautage m’ont ouvert des portes et permis de rencontrer d’autres gens qui peuvent m’aider à réaliser mes objectifs et mes rêves. Ils m’ont orientée dans la bonne direction pour la prochaine étape et je suis heureuse de travailler avec mon agente de développement, Nadine Duguay. » En terminant…

“Si vous avez un rêve, un désir ou une ambition, n’hésitez pas – ne laissez personne voler votre rêve. »
Darlene Bamford était candidate pour le prix Femme entrepreneure de l’année 2009 pour la région de Miramichi.
Cliquez sur les flèches pour voir le prochaine histoire de succès
Évènements Tous les événements
Date Événement Région

2017/09/28 ProfitLearn - Série exportation Nord-ouest

2017/10/12 IFA - JOIGNEZ-VOUS À LA CONVERSATION !

2017/11/04 Le souper de la PME de la Chambre de Commerce de St-Quentin Nord-ouest

2017/11/08 La matrice de modèle d'affaires Sud-est

« Je suis très heureuse d’avoir pu tirer profit des  programmes de la CBDC du N.-B. Un processus de diagnostics, de suivis et du travail acharné m’ont permis de positionner mon entreprise sur la voie de la croissance. Mille mercis! »
- Carole Michaud
À propos | Réseaux | Formation et activités | Histoires à succès | Contactez-nous | Politique sur la protection de la vie privée | English
Le site Web Femmes en affaires du Nouveau-Bruwnswick est offert grâce au soutien financier de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique.