Femmes en Affaires Nouveau-Brunswick English
La nouvelle image de l'entrepreneuriat.

Histoires de succès | Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault


Accueil | Histoires de succès | Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault

Cliquez sur les flèches pour voir le prochaine histoire de succès
Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault

Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault : Traiter tous les clients comme des êtres humains et offrir des soins personnalisés et spécialisés

Angellie Doiron est propriétaire exploitante de Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault. Cette entreprise offre des services de physiothérapie à la population environnante et est la seule clinique du Nord-Ouest offrant un programme de conditionnement au travail. La clientèle de l’entreprise est plutôt diversifiée et comprend des victimes d’accidents de la route et de travail, de blessures sportives, de conditions orthopédiques associées à une chirurgie, de conditionnement au travail et de toute condition qui se rapporte à la physiothérapie.

La mission de Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault est de traiter tous les clients comme des êtres humains et de leur offrir des soins personnalisés et spécialisés. Angellie souligne qu’il est essentiel d’écouter les gens qui ressentent de la douleur et elle croit que c’est pourquoi sa clinique a acquis la réputation de fournir un service à la clientèle de première qualité.

Angellie a eu l’idée de lancer une entreprise à Grand-Sault quand elle travaillait à Edmundston. Elle y soignait divers patients qui devaient voyager de Grand-Sault pour des traitements de physiothérapie et c’est à ce moment qu’elle a entrevu une possibilité et qu’elle a commencé son plan d’affaires. Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault a ouvert ses portes en 1996.

Clinique Physiothérapeute de Grand-Sault a fait ses humbles débuts sur le boulevard Éverard Daigle où Angellie louait un local. Elle a ensuite déménagé l’entreprise chez elle et y est restée pendant 2 ans. Comme sa clientèle grandissait continuellement, il est devenu évident qu’elle avait besoin d’un espace plus important. Elle a donc fait l’achat d’un terrain sur le chemin Madawaska et a fait un ajout au bâtiment existant. Après une croissance lente mais progressive, cette entrepreneure occupée a dû gérer des listes d’attente longues de 2 mois. C’est alors qu’elle a embauché des employés exceptionnels pour servir ses clients.

La clinique est devenue tellement achalandée qu’Angellie a fait l’achat du vieux presbytère de la rue St-George en 2012. Aujourd'hui, la clinique est toujours en plein essor et offre une variété de services professionnels de physiothérapie. L’entreprise est munie d’un petit gymnase, de huit aires de traitement, d’une petite aire jacuzzi et d’une petite aire de conditionnement au travail.

Lorsqu’on lui a parlé de ses plans futurs, Angellie nous a dit qu’elle avait la plus longue des listes du cœur! Certains de ses plans sont de continuer à être la meilleure physiothérapeute possible, continuer à enseigner puisque c’est une passion, s’engager dans le Collège des physiothérapeutes lorsque son fils obtiendra son diplôme, profiter d’une retraite heureuse et participer à une compétition Ironman. L’avenir est prometteur pour cette dynamique entrepreneure!

Cliquez sur les flèches pour voir le prochaine histoire de succès
Évènements Tous les événements
Date Événement Région

« Lorsque j’ai rencontré l’Association des CBDC du Nouveau-Brunswick, les agentes étaient prêtes à m’aider et à me donner des conseils. C’est à ce moment que je me suis véritablement rendue compte d’avoir fait le bon choix en démarrant mon entreprise au Nouveau-Brunswick. Vous n’obtenez tout simplement pas ce genre d’attention dans les grandes villes. » À Toronto, par exemple, il n’y aurait peut-être pas eu une agente de développement économique aussi empressée de voir quelqu’un démarrer son entreprise.
- Jennifer Estey
À propos | Réseaux | Formation et activités | Histoires à succès | Contactez-nous | Politique sur la protection de la vie privée | English
Le site Web Femmes en affaires du Nouveau-Bruwnswick est offert grâce au soutien financier de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique.